Ilakaka ou le far-west malgache

 

Après des kilomètres de route sur la célèbre nationale 7, les contours d’Ilakaka se profilent à l’horizon… Ce modeste village malgache a vu son destin basculé avec la découverte en 1998 de la présence de pierres précieuses dans son sol: saphir, rubis et alexandrite. Depuis, la nouvelle s’est répandue comme une traînée de poudre et en quelques mois des acheteurs du monde entier croisaient les malgaches venus de tout le pays pour tenter leur chance dans ce nouvel Eldorado bien que les conditions de travail y soient inhumaines et le salaire, une misère… Dans un pays où la majorité de la population vit en dessous du seuil de pauvreté, les convoitises, les luttes et le règlement de comptes ont fait bien vite apparition en même temps que les bars, la prostitution et les casinos. Aujourd’hui, la tension des débuts s’est apaisée, mais le salaire d’un travailleur n’a  pas vraiment changé: 2 à 3 euros par jour…

press to zoom

press to zoom

press to zoom

press to zoom
1/19